image-banner

Boissons birmans

Chaque pays a leur propre art de gastronomie, la Birmanie aussi. Non seulement ses plats nous impressionnent, mais aussi les boissons. Alors, découvrir les boissons en Birmanie dans cet acticle. 

Boissons birmans

Le thé: c’est l’une des boissons nationales, comme un peu partout en Asie. Le thé servi est souvent du green tea, un thé vert chinois qui se boit non sucré. Un thermos de ce thé est posé d’office sur presque toutes les tacles des bars et gargotes du pays. Quant au véritable burmese tea, influence anglaise oblige, il est préparé avec du lait et du sucre ou tout simplement du lait concentré sucré.

L’eau: celle du robinet n’est pas potable, même si on vous dit le contraire dans certains hôtels. Mais on trouve partout des bouteilles d’eau purifiée, à prix fort raisonnables.

>>>Voir aussi la cuisine de la Birmanie

 

Le café: on en sert au petit déjeuner dans les hôtels. Dans les petits restos et épiceries, on trouve assez facilement du café au lait sucré en poudre appelé Coffeemix. Cela dit, de plus en plus de bars, restos ou hôtels chic possèdent de vraies machines à expresso.

L’alcool: les bières locales sont conditionnées en canettes ou, plus souvent, en bouteilles de 640 ml. On aime bien la Myanmar Beer, très courante, et surtout la Mandalay, un peu plus rare mais qui possède plus de caractère et se décline en rouge (forte, la meilleure) ou en bleu (plus légère).

Côté alcools forts, des  etwhiskies des gins, tous sont très bon marché mais pas formidables pour l’estomac…, ni pour le palais.

Les jus de fruits: on trouve assez facilement de bons et pas chers jus de fruits frais, d’orange, de mangue, de pastèque et même d’avocat (délicieux et souvent salé). Même si on vous affirme le contraire, ces jus sont souvent coupés à l’eau, pas toujours purifiée. Quand vous n’êtes pas sûr de l’eau ajoutée, abstenez-vous.

Mes envies Contactez-nous
loading-image