image-banner

La grotte Hang Son Doong au Vietnam

Située à Son Trach, dans le district de Bo Trach, dans la province de Quang Binh, la grotte Hang Son Doong au Vietnam est la plus grande grotte du monde. Son Doong fait partie du système de métro reliant plus de 150 autres grottes au Vietnam près de la frontière avec le Laos. Classée comme […]
image
image
image

La grotte Hang Son Doong au Vietnam

Située à Son Trach, dans le district de Bo Trach, dans la province de Quang Binh, la grotte Hang Son Doong au Vietnam est la plus grande grotte du monde. Son Doong fait partie du système de métro reliant plus de 150 autres grottes au Vietnam près de la frontière avec le Laos. Classée comme la plus grande grotte du monde par la BCRA (Association britannique de recherche sur la grotte), Hang Son Doong a été sélectionnée comme l’une des plus belles du monde par la BBC news.

1. La découverte de la grotte Hang Son Doong au Vietnam

Au cours d’une expédition dans la jungle pour extraire du bois d’agar en 1991, Ho Khanh, un bucheron illégal aurait découvert l’immense entrée de la grotte, avec une large rivière qui en sortait. Sans corde ni équipement, Khanh ne s’aventura pas plus loin dans la grotte. Il a par la suite abandonné son travail de bûcheron et est retourné à l’agriculture avec sa famille, mais n’a jamais abandonné l’espoir qu’un jour, il retrouverait la grotte.

La grotte Hang Son Doong au Vietnam
Ho Khanh et Howard Limbert

En 2009, après avoir entendu parler de sa découverte, un groupe de chercheurs de la British Cave Research Association dirigés par Howard Limbert est venu demander de l’aide à Khanh. Ils sont en quête de nouvelles grottes dans la région de Phong Nha-Ke Bang. Ho Khanh a accepté de guider l’équipe pour trouver la grotte légendaire. Lors de leur première expédition, le groupe a trouvé 11 grottes non encore enregistrées. Après deux autres expéditions infructueuses, les spéléologues ont finalement cédé et sont partis, demandant à Khanh de les contacter s’il le retrouvait. Dans un ultime effort pour retrouver sa mémoire, Khanh s’est rendu dans la jungle un matin d’hiver en 2009 et a redécouvert Son Doong, son nom plus tard. L’équipe britannique est immédiatement revenue au Vietnam et a suivi Khanh. Le 14 avril 2010, ils ont trouvé ce qu’ils cherchaient.

Au debut, l’équipe a proposé de l’appeler par le nom”Ho Khanh” selon la convention de nom. Ce nom a été accepté et enregistré par l’équipe, mais après cela, ils ont demandé la permission de Ho Khanh de le changer en Son Doong en prenant la base sur la géographie. Comme la grotte est située près du village ethnique nommé Doong, “Son” signifie “montagne”, on a choisi le nom “Son Doong” pour désinger “la montagne derriere le village Doong”.

2. Géologie, topographie et taille de la grotte Son Doong.

La grotte de Son Doong a été formée sur une section de faille de la chaîne de Truong Son et a été érodée par la rivière Rao Thuong pendant des millions d’années. L’eau s’érode et crée un immense tunnel souterrain sous les montagnes calcaires. Dans les zones rocheuses molles, le plafond s’effondre et forme des trous, formant de grands trous vers l’extérieur pendant de longues périodes.

La grotte Son Doong au Vietnam mesure 150 mètres de large, 200 mètres de haut et 9 kilomètres de long. Le volume estimé de la grotte Do Son est de 38,5 millions de mètres cubes (soit 15 000 piscines olympiques). La grotte est tellement énorme qu’elle peut contenir le Washington Monument (l’obélisque de la capitale américaine). Et dans l’espace le plus vaste, on peux placer les deux avions Boeing 747. Cette œuvre naturelle dispose d’une rivière souterraine de près de 8 km coulant le long, et des deux cavités géantes abritent un écosystème hors pair.

La grotte Hang Son Doong au Vietnam possède un jackpot de perles des cavernes rares. Des grosses perles de la taille d’une balle de baseballse forment sur des centaines d’années lorsque l’eau s’écoule, se dessèche et laisse des couches de cristaux de calcite sur les grains de sable. Hang Son Dong contient également quelques-un des plus hauts stalagmites connus dans le monde mesurant jusqu’à 70 mètres de haut. Avec ces chiffres, elle dépasse la caverne du Cerf du Parc national malaisien Gunung Mulu, ex-tenante du titre de la plus grande caverne au monde.

Selon les géologues, Son Doong a été créé il y a 2 à 5 millions d’années par l’eau des rivières qui érodait le calcaire situé sous la montagne. Là où le calcaire était faible, le plafond s’est effondré, créant d’énormes puits de lumière. Une ouverture qui a permis à une jungle luxuriante de prendre racine et à un véritable écosystème de s’y implanter ; singes et chauves-souris ont notamment trouvé un refuge idéal. Des champs d’algues recouvrent des parties de l’intérieur de la grotte. Les scientifiques ont découvert des espèces végétales encore jamais vue autour des cascades de Son Doong. Hang Son Doong abrite aussi des populations de coraux et une faune fossile.

3. Comment faire pour explorer la grotte Hang Son Doong au Vietnam

Soucieuses de préserver les lieux autant que possible, et pour des raisons évidentes de sécurité, les autorités locales limitent le tourisme. Une seule entreprise est autorisée à proposer des visites de la grotte : un tour unique de six jours et cinq nuits dont trois passées dans la grotte, pour un montant d’environ 69 millions de dongs, soit 2 700 euros.

A ce prix là, soyez cependant sûr d’avoir une semaine d’aventure à la grotte Hang Son Doong au Vietnam. Au programme : trekking/randonnée, spéléologie, traversées de rivières, camping souterrains… Le tour complet vous permet d’explorer la grotte dans toute sa longueur mais aussi de rendre une visite rare aux Ban Doong, la minorité ethnique qui vit dans un village reculé de la jungle alentour. Une aventure unique au monde, en dehors des sentiers battus, sans doute l’une des explorations les plus fascinantes du monde à ce jour.

Video filmé par Ryan Deboodt

Lors de son ouverture au public en 2014, à peine 200 touristes ont été autorisés à y pénétrer. Et pour cause : un trek de 25 kilomètres dans une jungle quasi vierge est nécessaire, le parcours compte des passages dont la profondeur varie jusqu’à 400 mètres, ainsi qu’une quarantaine de cours d’eau – avec du courant – à traverser sur des portions allant de 10 à 50 mètres, sans compter plusieurs passages d’escalade à la corde dont la fameuse “Grand Muraille du Vietnam”, haute de 90 mètres.

Si vous êtes intéressé(e) par le tourisme d’aventure à la grotte Hang Son Doong au Vietnam, dans un lieu tout à fait exceptionnel où quasiment personne n’a encore mis le pied, vous pouvez vérifier la disponibilité des places sur l’année 2019 ici.

4. Comment vous consoler

Meme si vous ne pourrez pas visiter la grotte Hang Son Doong durant votre voyage au Vietnam, vous avez des autres posibilite de visiter les sites très célèbre à proximite de la grotte. Le Parc National Phong Nha-Ke Bang possède également de nombreuses grottes et cavités à découvrir. Bien qu’elles ne soient pas aussi grandes que Hang Son Doong, elles méritent une visite.

Les grottes à voir sont celles de Thien Duong (grotte de paradis), Phong Nha, de Tien Son. Il faut se rendre dans la ville de Dong Hoi puis entrer dans le parc national.

Mes envies Contactez-nous
loading-image