image-banner

Thakhek

Recherche
Thakhek est une ville du Laos, capitale de la province de Khammouane. Située au bord du Mékong, en face de la ville thaïlandaise de Nakhon Phanom, elle compte environ 70 000 habitants.
image
image
image

 
Située à 350 km au Sud de Vientiane sur la route du Sud menant à Paksé, c’est une ancienne cité coloniale, bordée par le Mékong qui la sépare de son voisin Thaïlandais. Thakhek, qui signifie « point d’amarrage des hôtes » dû à son ancien port pour les marchands étrangers, ressemble fortement à la ville de Savannakhet, plus au Sud.

Histoire

Thakhek aurait été le théâtre d’un massacre commis par l’armée française le 21 mars 1946 : Après la reprise de la ville sur les combattants communistes du Pathet Lao, appuyés par le Vietminh, les troupes françaises auraient massacré entre 1 500 et 3 000 civils (selon les sources laotiennes), principalement vietnamiens, dont une partie aurait été jetée dans un puits

Capitale de la province de Khammuan, cette ville mérite une visite pour y découvrir ses vielles maisons françaises. Par ailleurs, son atmosphère envoûtante vous emmène hors des sentiers battus. La balade le long du Mékong est particulièrement agréable, et légèrement animée en soirée, lorsque les locaux se retrouvent pour boire un verre au coucher du soleil.

Comme toutes les villes laotiennes, Thakhek dispose d’un marché local, le Talat Lak Sawg, où l’on peut acheter toutes sortes d’objets. Mais la visite la plus captivante demeure le Vat Sikhottabong, un des plus importants du Laos, situé à l’extérieur de la ville au bord du Mékong. Ce stupa révéré de 29 mètres de haut abrite un grand Bouddha assis.

Thakhek, bien que dissimulant certains charmes, reste surtout le point de départs d’excursions dans la splendide région de Khammuan.

Les sites à voir à Thakhek

Village de Tha Lang

La première étape de notre périple s’arrête au village de Tha Lang, près de Nakai, au bord du lac artificiel de Nam Theun. Mais dès le début du parcours, il est possible de s’attarder à plusieurs endroits comme la grotte Tham Pha Fa (qui contient des bouddhas), la grotte de Xien Liab qui est traversante et offre une jolie fenêtre de verdure de l’autre côté, Tha Falang (piscine naturelle où il est possible de se baigner et après quelques heures sous le cagnard c’est pas négligeable), la grotte Tham Aen, et d’autres encore. Nous choisissons de nous arrêter dans la grotte de Xien Liab et de nous tremper à Tha Falang avant de reprendre la route qui est encore longue.

Le lac artificiel de Nam Theun

Nous arrivons en fin de journée au village de Tha Lang. La lumière est déjà belle, chaude et redonne forme aux reliefs. Le spectacle de cette fin de journée est un cadeau. Le lac artificiel de Nam Theun, créé à la construction du barrage du même nom par la principale société française d’électricité a immergé des dizaines de milliers d’arbres – sans compter les villages… – sur des terres vallonnées. Ainsi, le paysage offre un spectacle un peu particulier, à la fois mortuaire et sublime, avec une alternance de troncs d’arbres immergés dans une eau calme et miroitante et de petites îles verdoyantes.
le village de Kong Lor

La matinée est un délice. Nous sommes seuls pour admirer ces paysages immergés, l’air est frais et les couleurs parfaites. Un instant de bonheur avant que la chaleur ne revienne. Après le lac, nous prenons de la hauteur, collés en avant du scooter dans les montées, un peu comme une prière au Dieu de la mécanique chinoise, et adoptant une conduite modeste dans les descentes gravillonnées.

Les rapides de Kong Keo

Le reste de la route est moins attrayant, mais nous avons repéré les rapides de Kong Keo à quelques kilomètres avant Thakhek. Il faut prendre une piste sur la gauche et rouler pendant 6 km. Là encore nous arrivons sous une lumière de fin de journée. Vaches et buffles paissent encore, les montagnes s’illuminent et nous sommes seuls sur le chemin de terre, à éviter les trous et contourner les bosses. Au bout d’une demi-heure, nous entrons dans un village préservé de tout modernisation, des enfants s’amusent de notre présence et rient de plus belle quand ils nous entendent répondre à leurs saluts dans un lao certainement imparfait. Nous sommes comme des bêtes curieuses sous le bâton d’un enfant joueur.

icon

Circuits à Thakhek

Vous aimeriez aussi

Rivière Nam Ou

Rivière Nam Ou

23/06/2018

Fêtes au Laos

Fêtes au Laos

23/06/2018

Muang Ngoi Neua

Muang Ngoi Neua

16/06/2018

Muang Khua

Muang Khua

16/06/2018

Parc de Nahm Dong

Parc de Nahm Dong

16/06/2018

Le Kamu Lodge

Le Kamu Lodge

15/06/2018

Les 4000 Îles

Les 4000 Îles

16/05/2018

Les plats du Laos

Les plats du Laos

14/05/2018

Ban Khiet Ngong

Ban Khiet Ngong

10/05/2018

Pha That Luang

Pha That Luang

10/05/2018

Parc du Bouddha

Parc du Bouddha

10/05/2018

Wat Ho Phra Keo

Wat Ho Phra Keo

10/05/2018

Wat Si Saket

Wat Si Saket

09/05/2018

Mont Phousi

Mont Phousi

06/04/2018

Mes envies Contactez-nous
loading-image