image-banner

Phongsaly

Recherche
Un des derniers diamants du Laos, la province de Phongsaly se trouve à l’extrême nord du pays, enclavée entre la Chine et le Vietnam. Dans les temps anciens Phongsaly dépend des légendaires royaumes khmu, austroasiatiques endémiques du Laos, elle se retrouve ensuite entre les trois principautés thaï, au nord et à l’ouest par le Sipsong Panna (sud Yunnan), à l’est par le Siphong Chaû Taï (littérairement le pays des douze provinces, capitale Dien Bien Phu), au sud par le royaume de Luang Prabang.
image
image
image

 
Capitale de la province la plus septentrionale du Laos, Phongsaly se situe sur les hauteurs du Mont Phu Fha (1600m d’altitude) et jouit ainsi d’un climat particulièrement frais toute l’année, même si le brouillard persiste pendant la saison des pluies. Etant relativement à l’écart des axes touristiques majeurs du Laos, cette charmante ville offre une atmosphère relaxante et hors du temps.

Elle présente une grande variété ethnique puisque les Phoi Noï (ethnie tibeto-birmane) partagent le territoire avec les Akkha et les chinois du Yunnan. On retrouve notamment cette influence chinoise au niveau de l’architecture des maisons et de l’équipement moderne de ces immigrés, qui contrastent avec l’authenticité des familles traditionnelles laotiennes.

Dans cette petite ville, vous pourrez, entre autre, visiter le musée des ethnies, ou tenter la grimpée jusqu’au sommet du Phu Pha, où une vue somptueuse domine la région.

A noter que durant la présence française, les soldats indisciplinés étaient envoyés en poste à Phongsaly.

Un peu d’histoire de Phongsaly

Le Siphong Chaû Taï annexe ensuite Phongsaly, résiste au Dai Viet et au royaume de Luang Prabang, perdure en partie jusqu’à la fin de la guerre d’Indochine, grâce à l’habilité des ses leaders, la famille des Deo et à leurs alliances avec l’administration coloniale française. À partir du XVIIIème, les premières vagues migratoires tibéto-birmanes, Akha, Lolo, Silla et trente autres groupes, se repartissent sur la région suivant d’aléatoires disponibilités territoriales.

Durant la seconde moitié du XIXème siècle, Phongsaly est sujet aux incursions des Ho, un groupe belliqueux venu de Chine, des guerres tribales s’ensuivent, déciment notamment les Akha. Phongsaly dépend quelque temps du royaume de Luang Prabang avant de devenir le sud du Vème Territoire Militaire des Français.

À partir de 1887, ces derniers chassent les bandes de pirates chinois, y installent des postes militaires, principalement sur l’axe routier reliant Muang Khoa, Bun Tai, Ou Tai et Phongsaly ville.

Le 18 décembre 1957, Phongsaly devient officiellement une province du Gouvernement royal du Laos. La région est accessible depuis le Vietnam et Dien Bien Phu, la Thaïlande via Chiang Mai ou Luang Prabang.

 

icon

Circuits à Phongsaly

Vous aimeriez aussi

Rivière Nam Ou

Rivière Nam Ou

23/06/2018

Fêtes au Laos

Fêtes au Laos

23/06/2018

Muang Ngoi Neua

Muang Ngoi Neua

16/06/2018

Muang Khua

Muang Khua

16/06/2018

Parc de Nahm Dong

Parc de Nahm Dong

16/06/2018

Le Kamu Lodge

Le Kamu Lodge

15/06/2018

Les 4000 Îles

Les 4000 Îles

16/05/2018

Les plats du Laos

Les plats du Laos

14/05/2018

Ban Khiet Ngong

Ban Khiet Ngong

10/05/2018

Pha That Luang

Pha That Luang

10/05/2018

Parc du Bouddha

Parc du Bouddha

10/05/2018

Wat Ho Phra Keo

Wat Ho Phra Keo

10/05/2018

Wat Si Saket

Wat Si Saket

09/05/2018

Mont Phousi

Mont Phousi

06/04/2018

Mes envies Contactez-nous
loading-image