image-banner

Kompong Cham

Recherche
Situé à quelques heures de route au Nord – Est de Phnom Penh, vers l’amont du Mékong, la province de Kompong Cham est l’une des plus peuplées du Cambodge. Elle doit son nom à la présence d’une grande communauté de l’ethnie cham (descendants de quatre royaumes établis sur un territoire qui correspond au Centre du Vietnam actuel et conquis progressivement par les Viet du 12ème au 17ème siècle). Kompong Cham, ou Kompong Rong Cham, signifie en effet « le port des Cham ».
image
image
image

 

Sa situation sur les berges du Mékong donne à Kompong Cham une atmosphère tranquille, qualifiée par certains voyageurs de ville morte. Dans ces environs, en dehors de nombreux temples khmers qui subsistent à l’épreuve du temps, le voyageur peut découvrir, à moto ou à vélo, la vie rurale cambodgienne. 

 

>>>Voir aussi nos circuits au Cambodge

Pour ceux qui ont le temps et qui font le voyage depuis Phnom Penh vers Kratie ou Ratanakiri, il est conseillé de faire une halte d’une nuit à Kompong Cham.

Climat à Kompong Cham

Kompong Cham possède un climat de savane avec hiver sec selon la classification de Köppen-Geiger. Les précipitations à Kampong Cham sont beaucoup plus importantes en été qu’elles ne le sont en hiver. Sur l’année, la température moyenne à Kampong Cham est de 28.6°C et les précipitations sont en moyenne de 2295.2 mm. Les meilleurs mois pour visiter Kampong Cham sont: Janvier, Février, Mars, Novembre, Décembre.

Climat Kompong Cham

Les sites à voir à Kompong Cham

Phnom Pros et Phnom Srei  (colline des hommes et colline des femmes)

situées à 8 kms du centre de Kompong Cham, chaque colline abrite un temple habille de stupa et de statues du Bouddha, et offre un panorama magnifique sur la campagne.

Une attraction pour de nombreux touristes, ces collines sont également sujettes à de nombreuses légendes locales. Selon l’un d’elles, un enfant, éloigné de sa famille dès son plus jeune âge, revient dans son village à l’âge adulte et s’éprend de sa mère. Malgré les protestations de cette dernière, il demande sa main. Pour éviter un tel destin, la mère a l’idée de proposer un marché : sa propre équipe, composée de femmes, affrontera l’équipe du fils, constituée d’hommes. Si, à l’aube, les femmes ont réussi à bâtir une montagne plus élevée que celle des hommes, la mère ne donnera pas sa main. Au cœur de la nuit, les femmes allument un immense feu dont les flammes s’élèvent dans le ciel. Les hommes prenant cette lumière pour le lever du soleil, posent leurs outils, laissant ainsi la victoire aux femmes.

Le temple Vat Nokor

Nokor est un temple bouddhique pré-angkorien du XIème siècle.. A l’intérieur une pagode a été construite récemment en utilisant les anciennes sculptures du temple. Il est entouré d’une multitude de petits sanctuaires. Ce temple est particulièrement coloré, il est agréable de s’y promener et d’y croiser quelques moines …

Le temple Vat Hanchey

Situé au cœur d’une superbe pagode contemporaine, Vat Hanche est l’un des rares temples cambodgiens à surplomber le Mékong. Le monument se visite à pied juste après la traversée du fleuve à bord d’une embarcation typique.  Perché une colline et bénéficiant d’une jolie vue sur le Mékong, ce temple est un important lieu de culte. Les fondations datent du VIIIème siècle, mais certaines furent détruites par des bombardements américains …

Le pont en bambou

Long d’au moins 400 mètres, ce pont permet d’atteindre Koh Paen une île sur le Mekong en face de la ville de Kompong Cham. Ce qui fait la particularité de ce pont est qu’il ne peut être traversé que durant la saison sèche. En effet, durant la saison des pluies, il est totalement dévasté. Le pont en bambou est reconstruit chaque année après la mousson. De loin, il ressemble étrangement à un pont aux allumettes. Pourtant, les passages des scooters et encore plus des quelques voitures osaient s’y aventurer et le bambou est sacrément résistant.

Iles de Koh Pene & Koh Sotine

Koh Pene est une superbe petite île qui mérite à elle seule une journée d’excursion. En dehors des périodes de mousson, l’île est accessible grâce à un long pont en bambou (reconstruit chaque année après les moussons). Il y a plusieurs temples, une mosquée dans la partie musulmane de l’île. On pourra admirer le paysage sur l’île en faisant un tour du vélo ou faisant très belles rencontres avec les locaux.

Sa voisine, l’île de Koh Sotine, plus grande est juste séparée par un petit pont là encore accessible en saison sèche.  Koh Pen ore des points de vue superbes sur la nature cambodgienne, les activités locales, les cultures et les rizières, sur la culture bouddhiste du Cambodge et sur la grande gentillesse de ses habitants.

La plantation d’hévéas et l’usine de caoutchouc à Chup

Chup est une localité distante d’environ 10 km de Kompong Cham, ville de 63000 habitants située sur les rives du Mékong. La route qui mène à la manufacture de caoutchouc est bordée de plantations d’hévéas. L’hévéa cultivé ici depuis 1920 prospère dans la région grâce à des sols propices et un climat favorable. Aujourd’hui 20.000 hectares d’hévéa font partie de la manufacture de caoutchouc. Durant la visite, le visiteur aura l’occasion d’observer les différentes étapes de traitement du caoutchouc, depuis la culture des plantes, la récolte du latex jusqu’à sa transformation en usine.

icon

Circuits à Kompong Cham

Mes envies Contactez-nous
loading-image