image-banner

Koh Kong

Recherche
Koh Kong est une province côtière qui englobe des kilomètres de côtes vierges, une grande île homonyme et un arrière-pays extrêmement sauvage que les montagnes des Cardamones mettent en relief. En attendant leur correspondance, de nombreux voyageurs venus de Thaïlande passent une nuit dans le petit port de (Krong) Koh Kong, situé à 8 km de la frontière.
image
image
image

 
Province côtière au Sud-Ouest du Cambodge, à la frontière thaï. Les richesses naturelles constituent la principale attraction touristique de la région: plages sauvages, côtes vierges, mangroves, monts des Cardamones, jungles et grands fauves, hardes d’éléphants sauvages, cascades et fleuves méandreux.

Histoire de Koh Kong

De 1795 à 1904, la région était sous administration siamoise avec le nom local de “Koh Kong”. Pendant le règne du roi Mongkut. Le nom de Patchanta Kiri Khet a été donné à la ville puisque la région se situe dans la même latitude qu’une autre ville de Prachuap Khiri Khan qui a aussi changé de nom au cours de la même année. En 1904, la région et la ville de Trat ont été cédées à l’Indochine française en échange de l’évacuation des troupes françaises de Chanthaburi. Pourtant, en 1907, Trat est retourné au Siam en échange de la province siamoise du Cambodge intérieur tandis que Koh Kong reste au Cambodge français.

Après la libération du Cambodge des Khmers rouges en 1979, la province de Koh Kong était très sous-peuplée. Après que le gouvernement national a encouragé les gens à vivre à Koh Kong, il y a eu un afflux net de personnes. On estime que le taux de croissance annuel moyen à Koh Kong est de 16%, ce qui a exercé une pression sur les ressources de la mangrove dans la province. Les villes de Koh Kong se sont développées rapidement en partie en réponse aux pressions du marché thaïlandais et en raison de l’immigration en provenance d’autres parties du Cambodge.

Il est possible, soit à partir de Kok Kong ou en provenance de Phom Penh, de visiter quelques sites ou de prendre des voies parallèles vers:

♦ Les chutes de Koh Por: dans un secteur des collines couvertes de forêts.

♦ La rivière Ta Tai: ses méandres, ses cascades, ses îles, ses mangroves et son delta.

♦ L’île déserte de Koh Kong: la plus grande du pays, préservée et inaccessible à part quelques plages paradisiaques.

Le massif des Cardamones: ensembles d’une quinzaine d’écosystèmes, de jungles subtropicales entrecoupées de fleuves, de pistes en latérite, habitat de quelques minorités ethniques méconnus (Pears et Saochs), et de toute une faune bigarrée, crocodiles siamois, tigres, léopards, buffles et éléphants sauvages…

A partir de Koh Kong, nombreuses possibilités de randonnées, de circuits en VTT ou en kayak, le long de sentes, pistes ou rivières.

Mes envies Contactez-nous
loading-image