image-banner

Hai Phong

Recherche
Haiphong, ville relevant directement du pouvoir central, est le plus grand port du Nord et la troisième agglomération du pays après Ho Chi Minh ville et Hanoi. La ville et ses environs, encore très ruraux, s’étendent sur une superficie de 1.519 Km2 et comprend environ 1.800.000 habitants.
image
image
image

 
A la différence des autres grandes villes du Vietnam, Haiphong est une ville magnifique malgré la concentration démographique et le rôle économique important qu’elle joue dans cette partie Nord – Est du pays (commerce extérieur, construction navale, industrie légère).

Haiphong, ville relevant directement du pouvoir central, est la troisième ville la plus peuplée du Vietnam, après Hanoi et Hô Chi Minh-Ville. Hai Phong a un grand port ouvert sur les voies maritimes internationales et fréquenté depuis des centaines d’années par les bateaux marchands chinois, japonais, français, espagnols, portugais…

Le climat à Haiphong

Visé par des vents de mousson, Hai Phong a un hiver froid et sec de Novembre à Avril et une saison chaude et humide en été, c’est à dire de Mai à Octobre. La moyenne des pluies se situe de 1.600 à 1.800 mm, et des tempêtes ont tendance à survenir de Juin à Septembre. L’humidité moyenne est de 80 à 85%, la température moyenne est de 20C à 23C. La température peut varier de 40 ° C en été à 5°C pendant les mois d’hiver.

Hai Phong, ville des flamboyants rouges

Surnommée ville des fleurs de flamboyant, cette ville d’estuaire conserve un rythme de vie assez lent, pareil à la vitesse d’un navire entrant ou sortant du port, dont témoigne la très grande quantité de vélos dans les rues.

Ses habitants, dont le mode de vie est plus proche, paradoxalement, de celui des saïgonnais (dépensier, bon vivant, très ouvert) que de celui des hanoiens (économe, froid et réservé), sont spécialement chaleureux et accueillants.

Mais derrière ce visage tranquille et avenant, Haiphong a une histoire très mouvementée et marquée par les affrontements guerriers, ce qui est du sans doute à sa position stratégique sur le plan militaire.

Aujourd’hui, Haiphong est à la fois un centre du commerce, une ville industrielle et un carrefour de communication important. Hai Phong est aussi un pôle touristique important du Vietnam.

Les sites à voir à Hai Phong

Station balnéaire Do Son

Dô Son est une célèbre station balnéaire, située à 120 km de Hanoi et à 20 km du centre-ville de Hai Phong. Il s’agit d’une petite péninsule entourée de collines, dotée de plages de sable blanc bordées de filaos. La station, dominée par une colline de pins de 125 m de haut que l’on appelle la montagne des 9 dragons, a été choisie par Bao Dai, le dernier empereur de la dynastie des Nguyên (1802-1945) dont l’abdication en 1945 a signé la fin du régime féodal au Vietnam, pour l’installation de l’une de ses nombreuses résidences secondaires.
Aujourd’hui, Dô Son est donc connu pour son casino, le seul au Vietnam, ainsi que ses terrains de golf aux normes internationales.

île de Cát Bà

Cát Bà est la plus grande île de l’archipel homonyme composé de près de 370 petites îles. Elle est connue pour ses plages et ses reliefs karstiques qui abritent les derniers langurs à tête jaune, une espèce de primate rarissime dans le monde et endémique de l’île.
Cette île calcaire se situe à 48 Km à l’est de Hai Phong (2h 30 de bateau) et à une vingtaine de Km au sud de la célèbre Bai d’Ha Long.
Reconnu en 2004 par l’UNESCO réserve de biosphère mondiale, le Parc national de Cát Bà, qui couvre 4.200 hectares d’espace maritime et 9.800 hectares de forêt, a de quoi vous fasciner : fjords dormant entre les parois rocheuses et petites plages de sable jaune à l’eau limpide, rochers aux noms évocateurs dans les baies au Sud (Le Piment, la Tortue de Montagne, le Homard …) ou à l’est de l’île (Fille et Garçon, la Cloche, le Coq, Mamelle de l’année, Mamelle de la Cadette …), grottes taillées dans les côtes aux rochers abruptes.

Île de Hon Dau

Hon Dâu est une petite île située à un kilomètre au Sud-Est de Dô Son. À la différence de la bruyante et clinquante Dô Son, Hon Dâu arbore un charme suranné avec ses figuiers de Benjamin séculaires, son temple dédié à Nam Hai Vuong – un général de la dynastie des Trân (1225-1413) – et son phare de plus de cent ans. Les habitants locaux considèrent leur «caillou» comme un lieu sacré à tel point que personne n’oserait enlever et modifier quoi que ce soit, roche ou même branche d’arbre. Pas étonnant donc que l’île soit restée intacte, vierge d’aménagements brutaux comme on peut le voir ailleurs sur la côte…

La Pagode Du Hang

Classée patrimoine historique national, elle se situe à 2Km vers le sud du centre ville. La pagode Du Hang fut construite sous le règne des Le antérieurs (980 – 1009) et restaurée à plusieurs reprises. On rapporte que le roi Tran Nhan Tong (1258 – 1308), grand adepte du bouddhisme, fut venu enseigner les théories bouddhiques dans les lieux. La pagode garde encore de nombreuses reliques dont les statues de Bouddha, des urnes, cloches et gongs de bronze ainsi que le livre de prière Trang A Ham, qui est un très ancien manuscrit bouddhique.

La maison communale Hang Kenh

Construite en 1717 et implantée à l’actuel site en 1841, elle est également connue sous le nom de Nhan Tho (humanisme et longévité). Sa réputation est due à ses belles sculptures de bois avec un total de 156 pièces, avec le dragon comme thème de base. On compte 308 dragons de différentes formes et tailles. La pagode abrite également une statue du roi Ngo Quyen et un ancien palanquin.
Comme toutes les autres maisons communales du Vietnam, elle est dédiée au fondateur et à des génies du village. Elle fut pendant longtemps un endroit voué aux activités sociales de la communauté villageoise : c’est ici que se faisaient, à l’époque féodale, les réunions des notables et des inscrits mâles du village, que se traitaient les questions d’administration (répartition des impôts et des terres communales, recrutement des soldats, attribution des corvées …) et de justice (règlement des différends, châtiments infligés à ceux qui enfreignent les prescriptions coutumières du village).

Le théâtre municipal

Il est situé à l’arrondissement de Hong Bang, centre-ville de Haiphong. La place du théâtre est l’endroit où sont organisés les grands rassemblements et les événements importants. Édifié en 1904 par des matériaux importés de la France, le théâtre s’inspire de l’architecture des opéras français construits au Moyenne Âge. Le plafond en voûte est décoré de fleurs et porte le nom des artistes européens célèbres: Mozart, Betthoven, Molière… Ce bâtiment à 2 étages, avec 100 portes et fenêtres, couloirs, halls, comprend une salle de 400 places, dont le plafond est orné de fresques florales où figurent les noms d’écrivains et d’artistes célèbres.

Le marché central, marché du fer

C’est le marché le plus gros de la ville Haiphong. On l’appelait autrefois la foire An Bien. Lorsque la ville a été établie en 1888, on a construit ce marché, divisé en grandes sections, avec des sols en ciment et des matériaux comme le fer et l’acier. C’est de là qu’il tire son nom, Sat signifiant “fer” en vietnamien. Ce marché central se situait au confluent des fleuves Cam et Tam Bac et fut pendant longtemps un centre de commerce animé de toute la région. Reconstruit en 1992, le marché central est devenu actuellement un centre commercial haut de six étages avec plus de deux milles stands aux trois premiers étages.

icon

Circuits à Hai Phong

Vous aimeriez aussi

Tra Vinh

Tra Vinh

23/06/2018

Pleiku

Pleiku

23/06/2018

Tuan Chau

Tuan Chau

23/06/2018

Ile Phu Quy

Ile Phu Quy

23/06/2018

Hon Khoai

Hon Khoai

23/06/2018

Bac Ha

Bac Ha

22/06/2018

Meo Vac

Meo Vac

22/06/2018

Le Nha Nhac

Le Nha Nhac

15/06/2018

Thuy Bieu

Thuy Bieu

15/06/2018

Yen Bai

Yen Bai

14/06/2018

Mes envies Contactez-nous
loading-image