image-banner

Sayabouly

Recherche
La province de Sayaboury est une province du Laos limitrophe de la Thaïlande. Elle est séparée du reste du Laos par le Mékong et de la Thaïlande par la ligne de partage des eaux entre le bassin du Mékong et celui de la Nan.
image
image
image

 
Elle fait d’abord partie du royaume de Luang Prabang, vassal du Siam. Mais n’est pas comprise dans les provinces attribuées au Protectorat français du Laos au moment de sa constitution par le traité franco-thaïlandais de 1893. Elle reste donc sous suzeraineté thaïlandaise, jusqu’à un nouveau traité, conclu en 1904.
 
La Thaïlande met à profit la défaite française en Europe en 1940 pour récupérer la province Sayaboury: la guerre franco-thaïlandaise, dont c’est un des objectifs, se conclut par le traité de paix du 9 mai 1941, qui la lui attribue. Le Royaume du Laos la récupère bien après la fin de la Seconde Guerre mondiale, en novembre 1947.
 
Entre décembre 1987 et le cessez-le-feu du 19 février 1988, elle a été le cadre de la « guerre des collines » un conflit entre la Thaïlande et le Laos qui aurait fait environ un millier de morts de part et d’autre.
 
La province possède du lignite, qui sera utilisée par la centrale thermique de Hongsa, qui doit entrer en fonction en 2015. Le projet a été lancé en 2007 et les travaux doivent commencer à la fin de l’année 2010, pour un coût prévisionnel d’environ 3,5 milliards de dollars américains. La centrale de Hongsa sera la plus grosse centrale thermique du Laos, avec une production de 1800 MW.
 
À faire:
 
Visiter le Centre de conservation des elephants. Ce centre agit pour préserver et protéger l’Eléphant d’Asie, espèce aujourd’hui en voie d’extinction. Créé en 2011 par une équipe de spécialistes, son programme se construit autour du bien-être animal, de la reproduction, des soins vétérinaires, et de la formation des cornacs.
 
Le Centre reçoit exclusivement des éléphants domestiques sauvés de l’industrie forestière ou du tourisme de masse mais également de quelques éléphanteaux nés dans le cadre du programme “Baby bonus“, mis en place par le Centre. La famille d’éléphants, aujourd’hui composée d’une trentaine de membres, peut profiter des 530 hectares de terrain et de forêt de cette zone protégée. Ces grands espaces sont vitaux à la qualité de vie des éléphants qui consomment plus de 200kg de nourriture quotidiennement.

 

icon

Circuits à Sayabouly

Vous aimeriez aussi

Rivière Nam Ou

Rivière Nam Ou

23/06/2018

Fêtes au Laos

Fêtes au Laos

23/06/2018

Muang Ngoi Neua

Muang Ngoi Neua

16/06/2018

Muang Khua

Muang Khua

16/06/2018

Parc de Nahm Dong

Parc de Nahm Dong

16/06/2018

Le Kamu Lodge

Le Kamu Lodge

15/06/2018

Les 4000 Îles

Les 4000 Îles

16/05/2018

Les plats du Laos

Les plats du Laos

14/05/2018

Ban Khiet Ngong

Ban Khiet Ngong

10/05/2018

Pha That Luang

Pha That Luang

10/05/2018

Parc du Bouddha

Parc du Bouddha

10/05/2018

Wat Ho Phra Keo

Wat Ho Phra Keo

10/05/2018

Wat Si Saket

Wat Si Saket

09/05/2018

Mont Phousi

Mont Phousi

06/04/2018

Mes envies Contactez-nous
loading-image